Espace Artémis

Connexion :

Nom d'utilisateur :

Mot de passe :

Pas de connexion ?

Une fois enregistré, vous bénéficierez des fonctionnalités suivantes :

- suivi des pages lues et vues
- à chaque page lue, vous augmentez vos points d'expérience et votre niveau
- peu à peu vous aurez accès à l'intégralié du texte
- accès à la création de personnage

L'enregistrement prend moins d'une minute.

Pour connaitre toutes les fonctionnalités cliquez ici.

Pour vous enregistrer, cliquez ici.

Technologie et vie quotidienne > Vie quotidienne > section 1

 

© morguefile.com / xenïa

Vie quotidienne > section 1

 

Vie quotidienne

Nourriture Pour l’essentiel les confédérés mangent des céréales et des végétaux de toute sorte cultivées sur des continents entiers dédiés à cette production.

Il existe trois niveaux de qualité pour les aliments:

- naturels: les aliments sont conservés dans leur état originel et il faut les cuisiner

- préparés: les aliments sont légèrement conditionnés pour se conserver plus longtemps, ils gardent cependant un aspect naturel

- synthés: les aliments sont conditionnés sous forme de poudre, de liquides ou de pâtes qui se conservent presque indéfiniment. Le goût originel disparaît et on consomme les synthés avec des arômes artificiels. On utilise en général une synthé-cuisine programmable pour préparer les repas.

La quasi totalité des habitants à accès aux aliments préparés, voire aux naturels. Seuls ceux qui vivent dans l’espace doivent se contenter de synthés. De même, les habitants des grandes cités sont de grands consommateurs de synthés.

Logement Le type de logement diffère énormément d’un monde à l’autre, cependant les équipements domestiques sont partout les mêmes. L’entrée est une porte coulissante commandée par REP, empreinte rétinienne ou par carte magnétique. Le sol est chauffé et recouvert d’un revêtement synthétique de type moquette ou de bois. Les parois présentent une parfaite isolation sonore. Les portes intérieurs coulissent à l’approche d’une personne et se referment derrière elle.L’éclairage se déclenche et s’éteint lorsque une personne entre ou sort. Il est toujours d’intensité modulable par simple commande vocale. Les fenêtres les plus simple peuvent êtres assombries à volonté et la plupart des modèles peuvent reproduire des paysages animés d’une grande diversité. Des haut-parleurs intégrés dans les murs diffusent un large choix d’ambiances sonores. L’air est constamment renouvelé et peut être parfumé à loisir. La salle de bain comporte le plus souvent une douche à particules ou à brume qui permet des économies d’eau ainsi qu’un distributeur/recycleur de serviettes. La cuisine est équipée d’une synthé-cuisine et d’un frigo. Tous les déchets sont automatiquement triés et pré-recyclés pour pouvoir être utilisés par le réseau local de traitement des déchets.

Plusieurs robots composent l’équipement standard d’un logement. D’abord un à cinq robots nettoyeurs. Ces petites machines volantes profitent des moments où une pièce est vide d’êtres vivants pour la ranger et la nettoyer. Tous les objets dont ils ignorent la place sont entreposés dans un placard. Ensuite chaque habitant peut disposer d’un robot Suiveur qui sera toujours prêt à l’aider, à lui apporter à manger ou à boire, à noter les commentaires de son maître. Les Suiveurs sont des machines volantes de petite taille (un ballon) et ne sont pas conçus pour sortir d’un logement.

Pour orchestrer le fonctionnement des divers équipements, chaque logement est pourvu d’un ordinateur domotique (O.D.) programmable à volonté. Les O.D. ne sont jamais connectés au système de communication extérieur pouréviter l’intrusion d’un pirate informatique dans la vie intime des habitants. C’est pourquoi L’holophone est un appareil à part capable de gérer les appels et les messages. Il existe en général une liaison à sens unique qui permet à l’O.D. de passer des commandes comme la nourriture, les produits ménagers ou encore d’appeler les secours. Mais l’inverse n’est pas vrai: on ne peut pas donner d’ordre à l’O.D. à partir de l’holophone. Il n’existe pas de liaison physique entre les deux appareils et le piratage de l’O.D. est impossible, même pour une cohorte de génies de l’informatique.

D’autres équipements courants sont les holo-projecteurs capable de restituer des spectacles en trois dimensions, le mobilier escamotable pour moduler l’espace intérieur ou le lit isograv, pour dormir suspendu dans les airs caressé par un courant d’air chaud.

Un type d’habitation se démarque des autres: les maisons volantes. Comme leur nom l’indique elles sont capables de flotter dans les airs, ceci afin de s’emboîter dans un emplacement standard pour une durée variable. Lorsque les habitants souhaitent déménager, ils peuvent emporter leur maison avec eux ailleurs sur la planète et même l’embarquer dans un vaisseau interstellaire.

Robots Outre les robots domestiques il existe des Suiveurs perfectionnés qui accompagnent leur propriétaire dans tous ses déplacements. De taille plus grande ( la moitié d’un humain) ils peuvent porter les affaires de leur maître. Tout robot doit être immatriculé au nom de son propriétaire qui est responsable des actes de la machine.

Déplacements Il n’y a pas de routes sur les planètes de la Confédération. Les déplacements de moins de 5 km se font avec une planche à répulseur, au delà on utilise une motorep ou une autorep. Pour les déplacements de plus de 1000 km on utilisera plutôt un aéro. Dans les grandes cités les véhicules personnels sont interdits. Il faut utiliser le réseau de transports en commun souterrain ou un robotaxi qui est une autorep automatique programmé pour ne circuler que dans des couloirs aériens biens délimités.

Voyages Lorsqu’un confédéré veut se déplacer jusqu’à un autre système stellaire et qu’il ne possède pas de vaisseau, il a recours aux compagnies de transport. La solution la plus économique est d’embarquer sur un vaisseau marchand qui comporte toujours quelques cabines à cet effet. Cependant le confort est rarement au rendez-vous. Les grandes compagnies offrent des vols réguliers à des prix abordables.

 

 

 


 

© Les textes et les images sont la propriété de leurs auteurs !