Espace Artémis

Connexion :

Nom d'utilisateur :

Mot de passe :

Pas de connexion ?

Une fois enregistré, vous bénéficierez des fonctionnalités suivantes :

- suivi des pages lues et vues
- à chaque page lue, vous augmentez vos points d'expérience et votre niveau
- peu à peu vous aurez accès à l'intégralié du texte
- accès à la création de personnage

L'enregistrement prend moins d'une minute.

Pour connaitre toutes les fonctionnalités cliquez ici.

Pour vous enregistrer, cliquez ici.

La confédération > Les quatre peuples fondateurs > Les baronides > section 3

 

© Espace artémis / Yoz

Les baronides > section 3

 

Le système Baros La capitale de la Confédération fait partie de ces milliers de mondes qui ont été rendu viables grâce à la technologie. Elle était à l’origine un astre sans vie à l’atmosphère irrespirable. Depuis maintenant sept cents ans, c’est un endroit accueillant que rien ne distingue de la soixantaine deplanètes où la vie est apparue spontanément.

La majeure partie de la population vit dans une ville gigantesque : Acropolis. A perte de vue s’y déploient de majestueux arbres de verre entre lesquels circulent d’innombrables véhicules. Le sol est quadrillé par les quartiers de la ville verrière alternant avec des forêts soigneusement entretenues. Acropolis peut à elle seule loger plus de 5 milliards de personnes. Pourtant la planète ne compte pas plus de 2 milliards d’habitants permanents. Il faut savoir que tous les trois ans se tient leConcile, un événement politique majeur. A cette occasion affluent des centaines de millions de personnes qu’il faut héberger. La population est alors de plus de trois milliards. Et lors des Grands Conciles, qui se déroulent tous les trente ans, on dépasse alors les cinq milliards. Hors de ces périodes, Acropolis est sous-peuplée. Des quartiers entiers sont fermés et la plupart des habitants doublent ou triplent leur nombre de pièces en louant à bas prixd’autres appartements.

Acropolis recouvre presque entièrement la surface d’un des cinq continents de Baros. Les autres terres émergées sont à moitié occupés par des champs. Reste ensuite plusieurs parcs naturels gigantesques où ont été implantés la plupart des espèces animales peuplant la galaxie. A l’orée de ces parcs se dressent les plus anciennes demeures de la planète, celles des sept nobles qui quittèrent Erénis. De génération en génération ces maisons ont été rachetées par leurs descendants et sont les symbole de l’attachement proverbial des Baronides pour la famille.

 

 

 


 

© Les textes et les images sont la propriété de leurs auteurs !