Espace Artémis

Connexion :

Nom d'utilisateur :

Mot de passe :

Pas de connexion ?

Une fois enregistré, vous bénéficierez des fonctionnalités suivantes :

- suivi des pages lues et vues
- à chaque page lue, vous augmentez vos points d'expérience et votre niveau
- peu à peu vous aurez accès à l'intégralié du texte
- accès à la création de personnage

L'enregistrement prend moins d'une minute.

Pour connaitre toutes les fonctionnalités cliquez ici.

Pour vous enregistrer, cliquez ici.

La confédération > Les quatre peuples fondateurs > Les baronides > section 4

 

© Espace artémis / Yoz

Les baronides > section 4

 

Personnalité Deux mots font vibrer profondément l’âme d’un baronide : la force et la famille. Force physique et force de caractère. Depuis l’enfance il est accoutumé à l’effort physique régulier et il ressent le besoin de développer et d’entretenir son corps. Il pratique de nombreux sports, et toujours un art martial. Par ce constant besoin de perfectionnement il est semblable à l’antaïade qui étudie sans cesse. Toujours à la recherche d’activités physiques, il se passe de machines pour effectuer les taches quotidiennes. Ainsi un baronide paraît toujours en mouvement et irradie une énergie physique sans cesse renouvelée. Son comportement est franc et direct mais pas brutal. Au sein de la Confédération son peuple est un exemple de modération et de force de caractère. Lorsqu’il est contrarié vous le verrez souvent se raidir, prendre une profonde inspiration, puis résoudre calmement son problème. Un tel mélange d’énergie et de maîtrise de soi donne au baronide une attitude digne et contrastée. Son appétit de sensations en fait un voyageur infatigable. Dès qu’il en a l’occasion il part découvrir de nouveaux paysages, de nouveaux horizons. Mais toujours il revient vers ses racines.

En effet, l’autre composante de l’âme baronide est l’esprit de famille. Pour lui ce mot a une large signification. Il s’applique bien sur d’abord à ses proches parents auxquels il voue un profond attachement. Cependant, les rapports familiaux ont un aspect solennel qui paraît manquer de simplicité pour un observateur extérieur. Qu’on ne s’y trompe pas,sous des apparences froides et dignes se cachent des liens plus solides que le kivarium. Au delà de la cellule familiale le baronide étend la notion de famille à ses proches, à ses voisins et même à la Confédération toute entière. Les premiers baronides ont jurés de défendre cette civilisation, et leurs descendants n’ont jamais failli à leur mission.Pour décrire le comportement d’un baronide les confédérés ont un dicton : "il ne porte jamais de masque, mais pourtant il a deux visages". En effet, dans la vie de tous les jours, le baronide garde un aspect digne et rigide. Il parvient a concilier le respect des convenances et une attitude naturelle. Son deuxième visage il le montre à sa famille et à ses amis. Lorsqu’il est en confiance, le soir,il devient jovial et enjoué, débitant au kilomètre des blagues de soudard et chantant desa voix sonore. Si bien qu’on est surpris, au matin, de le voir rentrer de son footing et de l’entendre dire "Bonjour, vous avez bien dormi cher ami ?".

Le versant caché de la personnalité baronide est le sentiment ambivalent d’amertume mêlé d’espoir qu’il éprouve en pensant à ses cousins d’Erénis. Même si la séparation d’avec ce peuple date aujourd’hui de 700 ans, le baronide ne peut s’empêcher de rêver qu’un jour les érénides apprendront la paix et rejoindront la Confédération. Mais en attendant, des populations entières sont maintenues en esclavage dans l’ignorance et des conditions de vie primitives.

 

 

 


 

© Les textes et les images sont la propriété de leurs auteurs !